Le rôle de parent

Déculpabilisez ! C’est le premier mot que j’ai entendu en souhaitant écrire au sujet du rôle de parent. Il est important de se rappeler qu’en tant que parent, nous ne sommes pas responsables du chemin que l’âme de notre enfant a choisi et cela peut être difficile à croire. Je crois sincèrement que nous nous sommes choisis avant l’incarnation pour spécifiquement expérimenter certaines situations et libérer certaines blessures. Et cela enlève une pression monumentale sur les épaules des parents car cela signifie que notre enfant nous a choisis tels que nous sommes avec nos bagages, nos challenges, nos cicatrices et notre vibration du cœur et de l’âme.


Je vois la relation parent-enfant comme un voyage côte à côte d’apprentissage mutuel. Notre enfant ne nous appartient pas, il n’est pas une seconde chance d’améliorer notre propre vie et il n’est pas non plus une partie de nous. C’est un être à part entière qui a besoin d’être vu comme tel.


Il est très facile de se prendre au jeu et de se sentir supérieur face à notre enfant. Mais qu’est-ce que cela cache en vous ? Une blessure d’humiliation ou de rejet par votre propre parent ?


Bien souvent l’enfant n’a pas la place de réellement s’exprimer, il n’est pas entendu. C’est d’ailleurs à mon sens, le plus beau cadeau que l’on puisse faire à son enfant, savoir l’écouter de manière consciente. Les enfants regorgent de richesses que nous avons oubliées ! Ils sont connectés à la nature, à la Terre, aux mondes subtils, à l’amour et au moment présent. Tous les ingrédients d’une vie heureuse, sereine et de partage. D'ailleurs, je pense qu'il est nécessaire d'accueillir les nouvelles âmes arrivant sur Terre de telle manière à bien les observer, ils portent une sagesse que nous avons oubliée et qui nous aidera pour avancer.


Pour ma part, j’ai surprotégé ma fille dès sa naissance en pensant bien faire et en la mettant dans une bulle pour qu’elle souffre le moins possible. J’ai vite réalisé que cela reflétait mon manque de confiance en la vie et en elle aussi. Je ne l’aidais pas à la privant d’expériences susceptibles de la faire évoluer. Dès cet instant, j’ai décidé de faire confiance en sa richesse intérieure tout en l’épaulant.


C’est ça pour moi le rôle du parent, mettre des limites selon notre propre vision dans le respect et guider notre enfant avec amour et bienveillance. Lâcher prise sur le contrôle, se délaisser de la responsabilité de leur cheminement. Je pense qu’il est primordial de planter des graines dès la naissance d’amour, de compréhension et de bienveillance. Et tout ça en faisant du mieux que nous pouvons. La vie n’est jamais linéaire et il est important d’être bienveillant avec soi-même car le rôle de parent nous révèle bien des blessures sur le chemin, cela fait miroir en nous.


Cela m’amène à un point essentiel : ne pas s’oublier dans le rôle de parent ! Il est très facile de se mettre de côté, de se négliger en voulant bien faire. Si vous vous sacrifiez pour vos enfants, quelle image cela leur renvoie ? Qu’il faut prendre soin des autres avant de prendre soin de soi…


Je crois qu’il est fondamental de comprendre que les enfants sont des éponges et observent tout de notre fonctionnement, qui va ensuite être pour eux leur propre marche à suivre avant d’avoir du discernement. Il n’est pas question là de se mettre de la pression mais c'est une opportunité pour prendre conscience de notre propre manière de vivre. Sommes-nous en accord avec nous-mêmes ?


Aimer les autres avant de s’aimer soi n’est pas noble mais la conséquence d’une blessure d’abandon et de rejet. Nous attendons en retour une reconnaissance.


Nous ne pouvons pas donner en ne sachant pas recevoir.


Il est si important pour un enfant de se sentir vu, compris, aimé et entendu et même en n'étant pas parent, nous pouvons tous apporter ça à un enfant que ce soit notre neveu, notre petit cousin, un voisin, un élève…


Nous avons l’opportunité de créer un nouveau monde avec la manière dont nous éduquons nos enfants ! Ce n'est pas facile tous les jours et loin de là mais faisons toujours du mieux que nous pouvons en ayant du plaisir !


Avec Amour,


Daphnée